Idée d’activité : un imagier personnel et fait maison

En quoi les imagiers sont des supports d’apprentissages ?

Vous avez probablement déjà regardé des imagiers avec votre enfant. Ce sont des livres présentant des images  accompagnées du mot désignant l’objet, l’animal ou la personne représenté(e), souvent regroupées par thème. Les imagiers sont très utiles pour les jeunes enfants car ils sont un support de développement du lexique et de connaissance du monde.

Attention cependant à ne pas figer une représentation d’une chose : certains enfants pourraient croire qu’une graine est forcément une graine de haricot car c’est ainsi qu’elle est représentée dans leur imagier. Or il existe des graines de courge, de lentille, de salade… Un grizzly peut aussi ne pas être reconnu comme un ours si un enfant a été seulement en contact avec des images de nounours.

Il est donc nécessaire de disposer de plusieurs imagiers ou de sélectionner des imagiers qui proposent différentes images pour un même mot.

Voici une sélection d’imagiers utilisés par les enseignants de maternelle :

Les Petits Bonheurs du pré

L’imagier des jouets

La famille ramasse tout dans la maison


Idée d’activité : un imagier personnel et fait maison

1. Vous pourrez proposer à votre enfant de découper des images d’objets présents dans sa chambre sur des magazines (type La Redoute, tracts publicitaires de grande distribution, journaux…) puis de les coller sur des feuilles blanches (une image par page idéalement).

2. Ensuite, deux options en fonction de l’âge de votre enfant : vous pourrez l’aider à écrire le nom de l’objet sous l’image (en dictant les lettres du mot ou en écrivant un modèle par exemple) ou il écrit seul.
Vous pourrez même écrire une phrase de mise en contexte du mot (sous sa dictée s’il ne sait pas encore écrire, seul si votre enfant sait écrire. A vous de voir si vous souhaitez corriger les erreurs d’orthographe mais toujours dans l’encouragement et jamais en le grondant).

3. Enfin, vous pourrez agrafer les différentes pages ensemble pour en faire un livret. Votre enfant pourra colorier ou décorer (avec des gommettes par exemple) ces pages afin de s’approprier les formes et de personnaliser son abécédaire.

4. Vous pourrez également l’aider à réaliser la page de garde : sous forme de dessin, de collage, de coloriage d’un dessin que vous dessinerez vous-même ou trouverez sur Internet…

Vous pouvez décliner cette idée pour de nombreux thèmes et même pour des cadeaux : par exemple, l’imagier de la famille avec des photos des différents membres (et éventuellement de leurs métiers), l’écriture de leurs prénoms dessous, pourquoi pas accompagnée d’une phrase les décrivant ou leur étant adressée.

Si vous vous lancez dans cette activité, n’hésitez pas à partager une photo de votre oeuvre d’art avec nous :-).

Vous pourriez aussi aimer...

2 Réponses

  1. madani dit :

    une très bonne idée qui offre à l’enfant la possibilité d’apprendre positivement; les pédagogies nouvelles insistent beaucoup sur le rôle primordial de l’enfant dans tout apprentissage efficace .

  1. 22 mai 2016

    […] lecture est propice aux apprentissages, à la découverte (dès le plus jeune âge avec des imagiers ou des abécédaires), à l’acquisition de nouvelles […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *