La maison en petits cubes : une fable poétique et universelle sur le temps qui passe et les petits bonheurs

La maison en petits cubes : une fable poétique et universelle sur le temps qui passe et les petits bonheurs

 

Présentation de l’auteur

la maison en petits cubesDans une ville entièrement immergée, un vieux monsieur résiste encore et toujours à la montée du niveau de la mer. Chaque fois que l’eau atteint son plancher, il est obligé de bâtir une nouvelle maison par-dessus la précédente, tant et si bien qu’au bout de dizaines d’années, son logis a fini par ressembler à une immense pile de petits cubes. Un jour, alors qu’il s’est encore une fois lancé dans la construction d’une nouvelle demeure, il laisse échapper ses outils qui tombent tout au fond de l’eau. Il enfile sa combinaison pour aller les repêcher et au fur et à mesure qu’il descend à travers ses anciennes maisons, de lointains souvenirs lui reviennent en mémoire.

Commence alors une plongée dans le passé du vieil homme, un retour en arrière tout en délicatesse, comme le film d’une vie entière qui se déroulerait sous nos yeux… à l’envers.

 

J’ai aimé

  • La beauté du livre

Les illustrations sont superbes : les tons et les couleurs sont doux, l’aquarelle et les dégradés de couleur participent à créer une atmosphère douce, paisible, tendre. J’aurais presque envie de dire que c’est un livre « lent » dans le sens où on prend le temps de déguster chaque mot et chaque dessin.

la maison en petits cubes

  • La poésie qui s’en dégage

Les phrases sont courtes, créant un rythme plutôt rapide au début de l’histoire, puis les phrases deviennent de plus en plus longues, invitant aux souvenirs, presque au recueillement.

la maison en petits cubes


  • Une histoire émouvante

Le vieux monsieur se remémore ses souvenirs, ses petits et grands bonheurs au fur et à mesure de sa plongée sous l’eau. On partage avec lui sa nostalgie, sa tendresse pour les petits et grands moments qui ont marqué sa vie. On revit avec lui les étapes de sa vie en partageant ses meilleurs souvenirs.

la maison en petits cubes

  • Une sensibilisation à la solitude et à la vieillesse

Les thèmes de la solitude, de la vieillesse, de la nostalgie sont abordés avec justesse et tendresse. Ce livre permet de sensibiliser les enfants à ce que les personnes âgées peuvent partager avec eux, à se rapprocher de leurs grands parents par exemple pour échanger sur des anecdotes du passé.

La maison en petits cube peut même être l’occasion pour chacun (adulte et enfant) de réfléchir sur les petits et les grands bonheurs qui jalonnent la vie.

Sous sa douceur et sa subtilité, ce magnifique album est porteur d’un message fort sur la vie.

la maison en petits cubes

……………………………………………………………………………………………

La maison en petits cubes de Kenya Hirata (éditions Nobi Nobi) est disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet. A partir de 7/8 ans.

Commander La maison en petits cubes sur Amazon.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 15 juillet 2016

    […] Retrouvez ma chronique du livre La maison en petits cubes : une fable poétique et universelle sur le temps qui passe et les petits … […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *