9 manières de montrer au quotidien aux enfants qu’ils comptent pour nous

9 manières de montrer au quotidien aux enfants qu’ils comptent pour nous

9 manières de montrer au quotidien aux enfants qu'ils comptent pour nous

1.Les regarder vraiment et le leur dire

Voir vraiment une personne est un témoignage qu’il y a quelque chose de remarquable et d’appréciable chez elle.

Une manière de faire savoir aux enfants qu’on les regarde, qu’on les voit est de s’adresser à eux avec des phrases qui parlent de la manière dont leur simple présence impacte notre vie :

Je te vois.

Je te comprends.

Je t’aime.

J’aime passer du temps avec toi. 

Je n’aurais jamais pu le faire sans toi. 

Tu rends mes journées plus belle. 

Je te regarde et je t’aime tel.le que tu es.

 

2.Les écouter avec une pleine attention

Plus le temps passe, plus j’en suis venu à me dire que l’écoute est une des choses les plus importantes que nous puissions faire pour quelqu’un d’autre… Cela peut souvent être le plus beau cadeau à offrir. Que cette personne soit en train de parler, de jouer, de danser, de construire, de chanter ou encore de peindre, si nous nous soucions de cette personne , nous pouvons écouter. – Fred Rogers

Ecouter, c’est beaucoup plus que simplement acquiescer de la tête machinalement, distraitement en attendant son tour de parler ou bien que chercher à persuader, rassurer, raisonner ou encore conseiller. Ecouter avec une pleine attention requiert d’ouvrir à la fois les yeux, les oreilles et le coeur de manière à ce que l’autre soit le centre de notre attention, sans chercher à répondre mais dans une attitude empathique, de connexion à ce que l’enfant vit, à ce qui le traverse.

Une réelle écoute est souvent tout ce dont les enfants ont besoin.

citation-ecoute

3.Poser des questions porteuses de sens et d’intimité

Les questions peuvent être une fenêtre ouverte sur les esprits et les coeurs. Elles ouvrent des opportunités de discussions intimes, dans la confiance et la vulnérabilité, quand elles sont porteuses de sens, témoignant d’un intérêt sincère pour l’enfant.

 

Comment te sens-tu aujourd’hui ? 

Qu’est-ce que tu en penses toi ? 

Quel a été ton moment préféré aujourd’hui ? 

Quel est ton rêve ? Quel est le plus petit pas possible que tu puisses faire pour t’en rapproche un peu ? 

Comment puis-je t’aider ? 

4.Croire en eux

Valoriser et croire en les capacités des enfants n’est pas tromper, ni flatter ou encore être gentil. Il s’agit plutôt de faire transpirer cette intime conviction que chaque enfant est un trésor pour l’humanité et qu’il est intelligent à sa manière, qu’il peut contribuer à sa manière à rendre le monde plus beau.

 

Les mots sont contagieux. Les mots porteurs de confiance, de courage et d’optimisme insufflent de l’énergie, de la motivation et de l’enthousiasme aux enfants.

Quand on croit en un enfant et qu’on le lui montre par des mots et des gestes, il consolide à la fois son estime de soi (l’image qu’il a de lui-même) et sa confiance en soi (la foi en ses capacités). Il peut alors libérer son potentiel et passer à l’action.

Je crois en toi. 

J’ai confiance en ton intelligence. 

Tu peux le faire. 

Tu es capable. 

Tu as le droit de te tromper. Que peux-tu apprendre de ton erreur ? 

 

5.Nourrir les rêves et ouvrir les possibles

La capacité des enfants à rêver, à espérer et à faire des plans pour le futur est un signe de leur bonne santé mentale. Il est possible d’inspirer les enfants et de libérer leur puissance créatrice par des petites questions ;

 

Quel génie rêves-tu de rencontrer ? Pour quelles raisons ?

Qu’aimerais-tu vraiment apprendre ou savoir faire ? 

Quel est l’endroit au monde que tu aimerais le plus visiter ? Pour y découvrir quoi ?

Dans le(s)quel(s) de tes talents aimerais-tu devenir excellent.e ? 

Quel prix ou récompense trouverais-tu génial de remporter ?

Comment, par ton action, rêves-tu de changer le monde autour de toi ?

Que rêves-tu de créer ? 

Qu’aimerais-tu changer, transformer ?

Qu’aimerais-tu faire de fou dans ta vie ?

6.Partager leur réussite et accueillir leur joie

La joie est une émotion primaire et saine. Les enfants ont besoin de temps et d’espace pour la laisser s’épanouir et s’exprimer. Les hormones qui accompagnent l’émotion de joie sont antalgiques, relaxantes, antistress, créent de la motivation et facilitent les apprentissages.

Partager les réussites des enfants peut passer par le fait de décrire et encourager (plutôt que complimenter en portant un jugement de valeur).

Certaines phrases positives et encourageantes comme « Tu es le meilleur » ou « C’est très bien »  portent des jugements. Elles peuvent nourrir la fierté mais risquent d’éteindre la joie et la motivation intrinsèque. Il est possible d’accueillir la joie et de partager les réussites des enfants en :

  • reflétant leur état émotionnel (« Et qu’est-ce que ça te fait ? »/ « Comment tu te sens ?»/ « Ça a l’air de te mettre en joie/ Tu as l’air hyper content/ On dirait que tu es vraiment fière. »)
  • valorisant le processus, les efforts , les stratégies plutôt que les résultats (« Je t’ai vu travailler dur pour cette interro. C’est la récompense de tous tes efforts. Ça doit te faire plaisir. »)
  • parlant de nos propres émotions  (« Je suis tellement content/ fier. Cela me remplit de joie de savoir que tu…»)
  • décrivant ce que nous avons vu (« Quand l’ailier t’a fait la passe, tu as bondi pour prendre le ballon et tu as fait une passe décisive. Toute l’équipe a explosé de joie ! »)
  • remarquant les progrès réalisés (« Tu es passé de 7/20 à 9/20, c’est 2 points de plus. A ce rythme-là, tu dépasseras la moyenne à la prochaine interro. Tu penses pouvoir l’atteindre ? De quoi as-tu besoin ? »)

 

 

7.Faire des petits gestes de grand amour

citation amour

Un sourire.

Un « bonjour » ou un « bonsoir » franc et sincère qui souligne la joie de se retrouver.

Un clin d’oeil.

Une caresse.

Une attention spéciale.

Toutes ces petites choses qui signifient beaucoup… parce qu’il n’existe pas d’amour, seulement des manifestations d’amour.

 

8.Etre là, assurer une présence

Regardons-nous nos enfants avec tendresse au moins une fois par jour ?

Amour s’épelle TEMPS pour les enfants ! Le temps et l’attention sont deux des plus beaux cadeaux que nous pouvons offrir aux enfants… deux choses que nous avons beaucoup de mal à leur donner.

Et si on (re)prenait le temps de la tendresse avec une qualité de présence ininterrompue ?

9.Choisir d’offrir des manifestations d’amour tous les jours

Nourrir la relation avec les enfants est un choix. Nous pouvons choisir, chaque jour, de consacrer du temps à encourager, inspirer, regarder, écouter nos enfants en leur manifestant de l’attention et du temps.

 

citation parentalité positive

…………………..

Source : People Know They Matter When…par Angela Maiers (huffingtonpost.com)

1 réponse

  1. cali dit :

    Bonsoir, ce soir je suis en colère, et lire qu’il faut donner du temps a ses enfants me donne envie de rire! J’ai donner 5ans pour mes filles de 5ans et demi et 3 ans : maternage, cododo, allaitement long, portage, jeux bienveillants, livres, maman dispo pour les calins nuit et jours et même si je suis pas parfaite je pense avec bienveillance. Mais lorsque je vois le résultat lorsque je sors avec elles en ville je me dis que j’ai tout raté, elles me font honte! A la maison il me faut répété tous les jours les même choses pour un résultat égal à néan! Je leur ai donné ma patience mon amour mon temps mais là j’abandonne , je n’y crois plus à la bienveillance!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.