Les « récrés Jeu t’aime » : une nouvelle manière de jouer dans les cours de récréation (empathie, créativité, coopération…)

Les « récrés Jeu t’aime » : une nouvelle manière de jouer dans les cours de récréation (empathie, créativité, coopération…)

récrés jeu t'aime

Plusieurs écoles belges ont intégré le concept des récréés Jeu t’aime. Cette expérience s’est révélée très riche pour ces écoles. Quatre s’étaient lancées dans l’aventure durant l’année scolaire 2015-2016 puis une dizaine d’autres écoles les ont rejointes cette année 2016-1017.

Récrés Jeu t’aime : présentation du concept

En quoi cela consiste-il ?

jeu t'aime jeux libres récréation

Les Récrés Jeu t’aime font place aux jeux créatifs, à l’entraide, au mélange entre grands et petits, filles et garçons, à l’imagination.

Le principe est simple : installer un contenant (bacs, abri de jardin, container….) rempli d’objets quotidiens obsolètes tels que pneus, tissus, chaises, filets, pinces à linge…dans la cour de récréation et laisser librement les enfants y avoir accès pendant le temps de la récréation.

Ce projet me fait beaucoup penser au concept des Loose Parts. Les Loose parts sont des petits objets mobiles, des matériaux naturels ou synthétiques, qui ont été trouvés, ramassés, achetés ou bien recyclés et qui peuvent être touchés, manipulés, transformés, transportés à travers le jeu. Les loose parts n’ont pas d’usage déterminé et donnent lieu à des jeux libres. En ce sens, ils participent au développement de la créativité, du raisonnement et de la résolution de problème. Des loose parts belles et captivantes peuvent capter la curiosité des enfants et leur permettre de donner libre cours à leur imagination, conduisant à des apprentissages naturels, autonomes et informels.

Avec les loose parts, les utilisations sont infinies, de même que les apprentissages. En général, les jeunes enfants sont comme « aimantés », irrésistiblement attirés par les loose parts.

Quand un environnement est riche en loose parts, les enfants ont l’opportunité de développer de nouvelles manières de penser, d’assembler, de combiner, de créer, de faire preuve de flexibilité, de satisfaire leur désir d’apprendre.


Quels bénéfices de ce concept ?

jeu libre récréation

  • Redonner aux cours de récréation leur aspect ludique en invitant les enfants à créer, à imaginer, à jouer…

Les premiers retours furent très riches : modification des dynamiques entre enfants, augmentation du mélange des enfants, réduction de la violence et de l’ennui, stimulation de la créativité, amélioration des capacités à gérer les risques…

  • Favoriser le jeu libre

Le jeu libre est au coeur du développement des enfants. C’est à travers le jeu libre (sans consigne) que les enfants apprennent qu’ils sont capables de contrôler leur vie, qu’ils expérimentent ce contrôle.

Si on enlève le jeu libre aux enfants, on les prive de la possibilité de :

  • comprendre que le monde n’est pas si effrayant que ça,
  • éprouver de la joie et de la fierté,
  • faire « comme si » et de s’échapper de la réalité par l’imaginaire
  • se frotter aux autres
  • confronter des points de vue
  • pratiquer l’empathie
  • surmonter leur narcissisme
  • créer et innover.
  • Améliorer les capacités sociales, motrices et cognitives des enfants.

Dans cette vidéo, les enfants et les enseignants qui participent à ce projet témoignent avec enthousiasme de ce qu’ils vivent : plus de jeu, moins d’ennui et de disputes à régler en rentrant en classe, des enfants plus apaisés et plus créatifs, plus de coopération… et aussi plus de plaisir pour les adultes encadrants qui sont aux premières loges pour observer les expérimentations, constructions et créations.

Un projet gratuit et adaptable à chaque école !

Infos pratiques et mode d’emploi sur www.yapaka.be/les-recres-jeu-taime

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Madeleine dit :

    Génial! De mon côté même activité « loose parts » faite hier dans une école où je teste des ateliers que je vais bientôt mettre en ligne (si ça vous intéresse contactez-moi!) Les enfants ont fabriqué une forêt « de délire » avec les feuilles ramassées dans la cour, des bouts de carton et ma trousse de magicienne = 100 petits bâtons de bois et une grosse craie de sol !

    • Caroline dit :

      Le jeu libre et les loose parts, il n’y a que ça de vrai 😉 (ou presque !). Je pourrai relayer votre projet si vous le souhaitez. Tenez moi au courant !

      Belle soirée
      Caroline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *