Une technique de mémorisation des tables de multiplication efficace, rapide et ludique

Dès le CE1, la mémorisation des tables de multiplication est au programme. Pourtant, beaucoup d’enfants ont du mal à les mémoriser même lorsque les parents les font répéter fréquemment.

Matthieu Protin, professeur des école et spécialiste des techniques de mémorisation, propose une technique simple pour mémoriser définitivement les tables de multiplication.

Pourquoi la simple répétition même fréquente ne suffit pas pour la mémorisation à long terme ?

Si votre enfant a du mal avec la mémorisation des tables de multiplication, ce n’est pas un problème de capacité mais de méthode.

La répétition mécanique est inefficace sur le long terme car elle fait seulement travailler la mémoire de travail, c’est-à-dire la mémoire à court terme.

probleme de méthode de mémorisation des tables de multiplication

Dans la mémoire à court terme (aussi appelée mémoire de travail), les informations disparaissent peu à peu pour laisser place à d’autres plus récentes. Si on ne bascule pas les informations de la mémoire à court terme dans la mémoire à long terme, alors on finit par les oublier !

Audrey Akoun et Isabelle Pailleau dans Apprendre autrement avec la pédagogie positive ajoutent que le processus de mémorisation dépend de plusieurs facteurs :

  • L’intérêt

Plus l’objet d’apprentissage est présenté de manière ludique, plus il sera intéressant. En ce sens, Matthieu Protin propose une approche ludique.

  • La motivation

Quand les élèves se rendent compte qu’ils arrivent à apprendre des tables qu’ils n’avaient jamais réussi à mémoriser auparavant, leur confiance en eux est augmentée et ils sont motivés à apprendre les tables restantes.

  • Le projet de mémorisation

Ce n’est pas la même chose de mémoriser pour réciter les tables à papa ou maman le soir même que de les apprendre pour l’évaluation du sur-lendemain ou les savoir pour la vie entière. L’élève à l’aide de ses parents doit ajuster son projet de mémorisation pour que cette dernière soit efficace.

  • Le niveau de difficulté

Il est plus aisé de mémoriser une information facile. La technique de mémorisation de Matthieu simplifie les tables : ça tombe bien :-).

  • L’état physique et émotionnel

La technique de mémorisation de Matthieu prend en compte ces différents facteurs et facilite la mobilisation de la mémoire à long terme.

Comment décupler la capacité de stockage de notre mémoire à long terme ?

Il y a deux clés à activer dans notre cerveau :

1. L’imagination

Transformer les éléments à retenir en images visuelles à l’aide de l’imagination.

imagination et technique de mémorisation

2. Les associations

Le cerveau fonctionne par association d’idées, par mise en lien de nos idées créant une arborescence dynamique. Nos neurones se connectent par ramification et en réseau.

associations et techniques de mémorisation

Comment procèdent les champions du monde de la mémorisation ?

Ils mémorisent par association d’images mentales : ils se passent un dessin-animé dans la tête.

Matthieu Protin propose donc de mettre la technique de mémorisation par images mentales au service des apprentissages scolaires.

Comment transposer les techniques de visualisation mentale dans la mémorisation des tables de multiplication ?



Matthieu Protin a testé la technique avec ses élèves de CM1 en difficulté. Leurs retours sont très positifs :

« Les nombres jouent des personnages et ça fait des histoires drôles. Quand on connaît ce qui se passe dans l’histoire, on connaît le résultat. Ça va tout seul ! ».

Les élèves visualisent la réponse mentalement pour chaque multiplication. Le cerveau cherche l’image correspondante et les élèves apprennent en s’amusant !

technique de mémorisation des tables de multiplication Vous pouvez vous procurer la méthode des Multimalins à ce lien : multimalin.com

 

Vous aimerez aussi...

12 réponses

  1. jacanahi dit :

    une apprroche très ludique des « tables », à essayer si ça marche

  2. Spano dit :

    Super site: merci pour ce partage.

  3. Karine Boutin dit :

    Très bonnes idées merci!

    • Caroline dit :

      Bonjour

      merci pour votre commentaire. Je prends beaucoup de plaisir à partager les bonnes idées avec les lecteurs et les lectrices du blog 🙂

      Bonne soirée
      Caroline

  4. Severine dit :

    Merci beaucoup pour cette vidéo
    Elle me conforte dans mes méthodes de travaille avec les enfants que je M occupe en école en étant avs.
    Quand je vois ma fille en ce1 avec une enseignante qui oblige à apprendre des leçons de toute nature par coeur sans même comprendre , tout est oublié le lendemain mais l enseignant qui répète que si ils ne font pas comme ça ils ne s en sortiront pas ….
    Bref
    Serait il possible d avoir plus d infos sur cette méthode des tables et sur d autres ….
    Merci énormément .!!!

  5. Cecile Chalifour dit :

    Madame,
    Ma fille de 7 ans apprend « différemment ». Disposez-vous également d’une méthode pour les additions? Je vous remercie

    • Caroline dit :

      Bonjour

      pour ma part, j’aime bien les jeux Tam Tam et Calculodingo pour l’apprentissage des tables d’addition. A ma connaissance, il n’existe pas d’équivalent de Multi Malin pour les tables d’addition mais vous pouvez très bien inventer les histoires vous-mêmes (avec votre fille) sur ce principe :). Il s’agit de faire preuve d’inventivité et d’humour pour mettre en scène les nombres et le résultat de l’addition. Ce n’est pas peut-être pas la peine de le faire pour toutes les tables mais seulement pour celles que votre fille n’arrive pas à mémoriser. Ce petit travail préparatoire d’identification des tables non mémorisées sera l’occasion d’une révision de toutes les tables.

      Bonne journée
      Caroline

  1. 4 janvier 2016

    […] Protin livre quant à lui en vidéo ses trucs et astuces pour retenir les tables de multiplications à base d’imagination et de […]

  2. 12 avril 2016

    […] Plus d’informations sur la méthode Multimalin ici. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *