[Outil d’éducation positive] : comment valoriser les petites choses qui facilitent le quotidien par le renforcement positif ?

Qu’est-ce que le renforcement positif avec les enfants ?

Nous avons souvent tendance à repérer ce qui ne va pas, plutôt que ce qui va, et à exprimer notre mécontentement, plutôt que notre contentement face à nos enfants. On considère que ce qui est bien est normal, va de soi !

Cette manière d’envisager l’éducation nous amène à ne voir l’enfant que sous l’angle du négatif : ce qui ne va pas.

Pourtant, il est possible d’inverser notre manière de fonctionner pour encourager le moindre de ses efforts et ses plus petites victoires 🙂 : repérer ce qui va bien, ce que l’enfant fait correctement (même de toutes petites choses) ou conformément à notre demande.  

Nous avons l’habitude de féliciter les enfants pour leurs grandes réussites (très bonnes notes, réussites à un examen, victoire sportive…) mais nous pensons rarement à valoriser les petites choses du quotidien qui peuvent elles aussi être de véritables exploits.

Pour un enfant qui ne met jamais son linge au sale ou qui ne débarrasse jamais la table, c’est littéralement un exploit le jour où il le fait spontanément. Mais pensons-nous à lui faire remarquer comme cela nous fait plaisir ? A lui faire part de notre satisfaction ?

Dire à l’enfant quelques mots positifs dans ces cas-là, dans ces tout petits riens, c’est lui donner envie de reproduire cette situation positive et valorisante pour lui. Il éprouvera une immense satisfaction.

L’attention, moteur du renforcement positif

Le principe du renforcement positif est simple :

  • remarquer
  • encourager
  • valoriser

Or pour remarquer, encore faut-il être attentif. L’art de surprendre notre enfant à bien faire requière donc une grande attention pour être mobilisé sur ce que l’enfant fait correctement.

l'attention est un pur acte d'amour

 

Jeanne Siaud-Facchin écrit dans « Tout est là, juste là » :

Etre attentif à l’autre, c’est lui dire Je t’aime. Je suis là. Avec toi. Pour toi. Près de toi.

Comment pratiquer le renforcement positif avec les enfants ?

La manière de valoriser les petits exploits du quotidien par un renforcement positif est très importante. Il ne s’agit pas de faire de l’ironie ou de se moquer de l’enfant mais bel et bien de :

1. exprimer de la gratitude pour son attitude qui facilite le quotidien : dire merci

  • Merci de m’avoir aidé à…
  • Merci d’avoir fait…. parce que cela signifie que nous pouvons maintenant…
  • Ça rend les matins/ repas/ sorties plus agréables quand tu… et je t’en remercie

2. partager nos sentiments et expliquer pourquoi nous sommes reconnaissants envers notre enfant

  • Je suis content(e) quand tu…
  • Je suis fier(e) de toi
  • ça me fait plaisir/ chaud au cœur quand tu…
  • J’apprécie vraiment quand tu…

Mais pour que ça marche vraiment, il ne faut pas hésiter à relever le moindre petit comportement sans forcément relever ce qui ne va toujours pas. Jeanne Siaud-Facchin écrit :


« Tu as eu 12 à ton contrôle de maths alors que d’habitude, tu as 8, c’est très bien ! », parfait, l’endorphine est libérée (hormone du plaisir) « … mais tu vois, si tu avais travaillé avant, tu aurais pu avoir la moyenne plus tôt ! ». Patatras, ce « mais » où vous exprimez votre déception enclenche la sécrétion du cortisol, hormone du stress, qui, plus puissante que l’endorphine, en annule tous les effets. L’enfant reste avec ce stress… et vous aussi ! C’est exactement comme si vous n’aviez jamais félicité votre enfant ! »

Vous l’avez compris : on n’associe pas félicitations et réprobations afin de pouvoir bénéficier des bienfaits de l’endorphine, une vraie alliée pour l’apaisement familial.

Je trouve le renforcement positif vraiment efficace pour gérer les conflits du quotidien. L’avantage de cette pratique est qu’elle est efficace à court terme : je l’ai utilisé à plusieurs reprises pour inciter ma fille à se préparer le matin (« merci d’avoir mis tes chaussures quand je te l’ai demandé, ça me fait plaisir et ça veut dire qu’on peut en profiter pour flâner un peu sur le chemin de l’école et ramasser des fleurs« ) et ce n’est plus du tout une source de tension dorénavant.

Plus de phrases et de mots pour pratiquer le renforcement positif : ici.

———————————————————-

Source :

Tout est là, juste là: Méditation de pleine conscience pour les enfants et les ados aussi par Jeanne Siaud-Facchin (Un ouvrage que je vous recommande si vous cherchez des ressources concrètes et pratiques sur les émotions, sur la bienveillance, sur la pratique de la pleine conscience avec les enfants et les adolescents; le livre contient un CD et deux cahiers pratiques – l’un pour les enfants, l’autre pour les ados)

Commander Tout est là, juste là sur Amazon.

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. Clau dit :

    Par rapport a calme et attentif, tu le trouves comment ? Le cahier ados te semble vraiment bien?
    Je suis dans Jane nelsen et j’accroche a fond… J’ai l’impression que tout fait sens…

    • Caroline dit :

      Hello

      j’ai vraiment aimé La discipline positive aussi. Il est moins abordable que Filliozat ou Faber & Mazlish mais l’approche est complète et pragmatique. Il y a la version La discipline positive pour les ados aussi :-).
      Quant à Tout est là, juste là, il est top car il est à la confluence de plusieurs domaines que j’aborde sur le blog : émotions, psychologie positive, parentalité, méditation, gestion du stress. Si tu veux te faire une idée en « vrai », je l’apporterai lors de la prochaine réunion Colibri :-).

  2. Cindy Pipon dit :

    Très bien votre site 🙂

  1. 20 novembre 2015

    […] – Pour d’autres exemples de renforcement positif : Comment valoriser les petites choses qui facilitent le quotidien par le renforcement positif ? […]

  2. 12 mai 2016

    […] le renforcement positif […]

  3. 5 juin 2016

    […] – Encourager les comportements appropriés et les petites choses qui facilitent le quotidien par le renforcement positif […]

  4. 18 août 2016

    […] – Encourager les comportements appropriés et les petites choses qui facilitent le quotidien par le renforcement positif […]

  5. 23 août 2016

    […] Le renforcement positif […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *