Critiques et conseils : comment s’en préserver quand on est jeune parent ?

critiques-et-conseils-jeune-parent

Dans leur livre Le mois d’or, Céline Chadelat et Marie Mahé-Poulin regrettent que les jeunes parents reçoivent de nombreuses critiques et des remarques ou conseils non sollicités. Proches et même inconnus se permettent de juger les choix et les comportements des jeunes parents, surtout quand ceux-ci s’approchent de pratiques dites “proximales” (allaitement long, cododo, portage physiologique, réponse aux pleurs du bébé sans le laisser pleurer, motricité libre…).

Céline Chadelat et Marie Mahé-Poulin estiment que ces paroles non sollicitées sont susceptibles de dégrader la confiance des jeunes parents en leurs compétences parentales. Ils peuvent en venir à douter de leur capacité à prendre soin de leur enfant, une capacité en construction constante.

En tant que jeunes maman et papa, nous cherchons des repères, à être écoutés dans nos questionnements et reconnus dans notre potentiel de bons parents. Nous n’avons pas besoin d’une masse de conseils et encore moins de reproches ou de remarques infantilisantes. – Céline Chadelat et Marie Mahé-Poulin

Les mères sont d’autant plus déstabilisées par ces conseils non sollicités et contradictoires qu’elles sont fatiguées et bouleversées d’un point de vue hormonal. Les mères peuvent être réellement affectées par les réflexions du type “Avant, on ne faisait pas comme ça” ou “Il pleure beaucoup, tu es sûre que tu as assez de lait ?” parce que ces phrases sous-entendent l’incompétence. La transmission familiales, notamment de mère à fille, peut être riche, source d’apprentissage et de liens à partir du moment où elle est respectueuse.

Les membres de la famille, les amies et les professionnels de la santé peuvent tenir des discours différents (en lien avec le rythme des tétées ou du biberon, par exemple). Ces conseils peuvent par ailleurs entrer en contradiction avec les valeurs et l’instinct des jeunes parents.

Au-delà des différences générationnelles ou éducatives, ces pratiques divergent aussi en fonction des cultures. […] L’existence de manières de faire aussi diverses devrait nous encourager à trouver ce qui convient à notre bébé. – Céline Chadelat et Marie Mahé-Poulin

Il est donc important que les jeunes parents apprennent à écouter leur petite voix intérieure pour ne garder que ce qui fait “oui” en eux, ce qui paraît ajusté pour eux. Chaque bébé est unique et va indiquer, par ses réactions, ce qui lui convient et ce dont il a besoin.

Céline Chadelat et Marie Mahé-Poulin livrent quelques pistes pour se protéger en tant que jeunes parents des remarques et critiques :

  • Ne pas prendre ces remarques pour soi (les personnes qui émettent des critiques parlent d’elles-mêmes et leurs jugements sont des expressions de leurs propres besoins insatisfaits)
  • Laisser glisser (un hochement de tête ou un silence peuvent suffire)
  • Dire ce dont on a besoin de manière générale avec une phrase du type : “J’ai l’impression que, quand on devient parent, on reçoit beaucoup de conseils alors que ce dont on a besoin avant tout est de confier nos difficultés sans jugement et sans conseil. Je crois que les parents ont avant tout besoin d’empathie et de soutien”.
  • Prendre soin du couple parental et échanger sur les doutes, les questionnements et les découvertes dans une optique d’apprentissage mutuel et de soutien comme une “équipe de choc”
  • Dire Stop quand une conversation est source de souffrance et ne pas chercher à débattre pour économiser de l’énergie mentale et physique
  • Limiter les visites de famille et d’amis (lire aussi :Les visites (famille, amis…) après la naissance pour rencontrer le nouveau-né : qu’elles soient une aide plutôt qu’une gêne)

……………………………………
Source : Le mois d’or : bien vivre le premier mois après l’accouchement de Céline Chadelat et Marie Mahé-Poulin (éditions Presses du Châtelet). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Le mois d’or : bien vivre le premier mois après l’accouchement sur Amazon, sur Decitre, sur Cultura ou sur la Fnac