Pourquoi la méthode autoritaire est inefficace

L’autorité fondée sur le pouvoir contre

L’autorité pouvoir contre repose sur la capacité de récompenser et punir les enfants. Le parent ou l’enseignant a le pouvoir de récompenser et punir parce que  les enfants dépendent d’eux (à la maison ou à l’école).

Quand les adulte disent que les enfants et les adolescents ne respectent plus l’autorité, cela signifie en fait que les récompenses et les punitions sont inefficaces.

tableau-definition-bienveillance

Les raisons pour lesquelles la méthode autoritaire est inefficace

En situation de conflits, le recours à la méthode autoritaire a des conséquences négatives (que ce soit à la maison ou à l’école/collège/lycée) :

  1. Cette méthode est efficace seulement en cas d’urgence vitale.
  2. Cette méthode suscite en général la rancune du perdant envers le gagnant. Thomas Gordon écrit : “Personne n’aime se faire imposer une solution qui l’empêche de satisfaire ses besoins !”
  3. La méthode autoritaire ne convainc pas le perdant : la solution imposée est pas ou mal appliquée, ou alors l’enfant fait semblant de l’appliquer
  4. Le “gagnant” (l’adulte) doit dépenser de l’énergie pour obliger le perdant (l’enfant) à respecter la décision
  5. Une situation “quand le chat n’est pas là, les souris dansent” s’installe, dans une ambiance avec zéro confiance de part et d’autre
  6. La méthode autoritaire bloque le développement du sens des responsabilités, de l’éthique et de l’autonomie chez les enfants (ces derniers peuvent devenir dépendants car ils attendent que les adultes leur dictent leur conduite ou agir de manière à éviter la punition plutôt que guidés par des valeurs morales)
  7. Le système punition/ récompense cultive la soumission et elle apprend aux enfants/adolescents à craindre les adultes. Ce système détruit toute chance de coopération.
  8. L’autoritarisme réprime l’esprit de créativité et d’initiative du fait de la peur et de la répression.
  9. Cette méthode entraîne une productivité médiocre et une démotivation (pour le travail scolaire, pour l’aide à la maison…).
  10. Elle empêche le développement de l’autodiscipline car les adultes ne donnent pas la chance aux enfants d’apprendre à réparer sainement.
  11. Elle empêche les solutions nouvelles et originales d’émerger.
  12. Elle amène le “gagnant” (l’adulte) à se sentir coupable quand il recourt à la force et impuissant face à la non coopération.

Notons au passage que la méthode permissive est tout aussi néfaste et inefficace car elle entraîne du ressentiment chez les perdants (les adultes dans ce cas-ci) et nourrit l’égoïsme et l’irrespect des gagnants (ici les enfants).

réponses enfants à la méthode autoritaire

L’abus de pouvoir nuit aux enfants

Les sentiments des enfants face aux adultes qui font usage de leur pouvoir contre eux

Thomas Gordon nous invite à revenir à l’âge où nous étions nous-mêmes enfants et à nous rappeler nos réactions face au pouvoir contre des adultes (parents et enseignants).

Qu’avez-vous vécu à ce moment là ?

Quels étaient vos sentiments profonds ?

Comment avez-vous réagi ?

Comment vous êtes-vous comportés lorsque les adultes essayaient de vous récompenser ou de vous punir dans le but de vous amener à vous plier à ses exigences ?

Gordon propose un tableau récapitulatif des sentiments et réactions les plus courants dans ces cas-là :

méthode autoritaire

Source : Enseignants efficaces (Gordon)

12 réactions négatives des enfants (et ados) induites par un abus de pouvoir pour les faire plier

Se révolter, résister, défier

Le besoin d’autonomie, de liberté, de respect et d’acceptation sont des besoins fondamentaux communs à tous les êtres humains, y compris les enfants et les adolescents. Ces derniers vont donc trouver des moyens de résister à l’autorité pour préserver ces besoins essentiels de la nature humaine.

Se venger

Thomas Gordon écrit : ces vengeances s’exercent souvent contre les adultes paternalistes qui camouflent leur pouvoir sous le couvert de phrases comme “c’est pour votre bien que j’exige cela” ou “un jour, vous me remercierez d’avoir agi ainsi”.

En fin de compte, l’élève qui lutte contre l’enseignant qui s’impose ouvertement par la force et le pouvoir réagit sainement. Il refuse de se soumettre à un pouvoir arbitraire.

Mentir, tromper

Les enfants apprennent qu’il vaut mieux taire la vérité à ceux qui peuvent (et veulent) les punir. Plutôt qu’agir avec éthique ou reconnaître ses torts pour réparer, l’important devient de ne pas se faire prendre.

Blâmer les autres

Rien de plus naturel pour Gordon : les enfants cherchent à donner les punitions aux autres et à récolter les récompenses.

Tricher

L’évaluation par des notes et des classements est une forme de pouvoir contre. Les enfants sont évalués les uns par rapport aux autres plutôt que sur la base de leurs potentialités individuelles. Les enfants et adolescents préfèrent souvent tricher plutôt que subir une punition, la disgrâce d’une mauvaise note ou des remontrances (de l’enseignant ou des parents).

Commander, intimider

Les enfants imitent ce qu’ils ont devant les yeux : quand les adultes se comportent de manière autoritaire avec eux, ils reproduisent cette hiérarchie arbitraire avec les plus faibles.

On peut y voir une des racines du harcèlement scolaire.

Vouloir absolument gagner, détester perdre, se décourager

Dans un système de comparaison, de récompenses et de punitions, tout le monde ne peut pas gagner !

Plus la concurrence est forte dans une situation, moins cette situation a de chances d’être agréable et plus elle risque d’être nuisible à l’estime de soi, aux relations interpersonnelles et au sens de l’équité. – Alfie Kohn

Former des alliances pour réclamer des droits (l’union fait la force !)

Les enfants peuvent s’allier contre les adultes à la manière des syndicats d’ouvriers qui contre balancent le poids des patrons. Leurs moyens de “résistance” peuvent prendre plusieurs formes pacifiques (journaux étudiants ou pétitions à l’école, demandes de justice, propositions de nouvelles règles…).

Se soumettre, se conformer

Les jeunes qui se conforment gardent toute leur vie une crainte des gens d’autorité. Ils restent des enfants pendant toute leur vie : ils se soumettent passivement à l’autorité, ils négligent leurs propres besoins, ils ont peur de faire valoir leurs droits. – Thomas Gordon

PS à moi-même : on dirait que Gordon parle de moi…. mais je me soigne depuis que j’en ai pris conscience !

Flatter l’adulte, lui “lécher les bottes”

Certains enfants font face à l’autorité en essayant de se gagner les faveurs de ceux qui exercent le pouvoir contre.

Ne courir aucun risque, ne prendre aucune initiative

Gordon déplore que les adultes qui utilisent la méthode autoritaire cultivent le conformisme, limitent la créativité des enfants et bloquent l’innovation.

Se refermer, se replier, rêvasser, faire des fugues

Quand les enfants n’en peuvent plus de se soumettre à l’autorité contre ou de lutter pour s’y soustraire, ils peuvent développer plusieurs types de troubles psychiques :

  • vivre dans l’illusion
  • se fermer à toute information extérieure
  • devenir apathique
  • adopter un comportement infantile
  • s’enfermer dans la solitude
  • avoir des phobies scolaires
  • se sauver (de la maison ou de l’école)
  • somatiser (douleurs d’estomac, migraines…)
  • faire l’école buissonnière
  • chercher des échappatoires (boire de l’alcool, se droguer, manger avec excès…)
  • déprimer, tomber dans la dépression

 

Des alternatives à la méthode autoritaire

 

jesper juul autorité

Source : Regarde, ton enfant est compétent

 

Vous trouverez de nombreuses pistes dans ces articles :

26 alternatives à la punition

8 réactions non punitives face aux comportements inappropriés des enfants

Comment remplacer les récompenses ?

La résolution de conflit gagnant-gagnant pour favoriser l’adhésion des enfants aux règles de la vie collective

…………………………………………………………………………………………………….

Source : Enseignants efficaces de Thomas Gordon (Les Editions de l’Homme)

Pour les enseignants

Commander Enseignants efficaces sur Amazon.


Pour les parents

Commander Parents efficaces: Les règles d’or de la communication entre parents et enfants sur Amazon.