5 petits jeux pour occuper les enfants (presque) partout gratuitement

5 petits jeux pour occuper les enfants (presque) partout gratuitement

En voiture, dans les salles d’attente, lors de voyage… ces 5 petits jeux de mots et de créativité occuperont les enfants et participeront au développement de leur esprit logique et de leur maîtrise de la langue française (à partir de 4/5 ans).

1.Le dictionnaire des synonymes

On choisit un mot et on cherche ensemble tous les synonymes qu’on connaît pour ce mot. On pourra regarder dans le dictionnaire ou sur internet pour vérifier ou pour compléter.

On pourra expliquer aux enfants les mots qu’ils ne connaissent pas.

Avec des plus grands, on pourrait écrire ces mots pour travailler également l’orthographe.

2.Le plus grand nombre des réponses

On pourra poser des questions aux enfants sur les différences entre deux objets. Ce petit jeu pourra développer leur pensée divergente.

Par exemple : Quelles différences entre une vache et une poule ? Quelles différences entre un avion et une voiture ? Quelles différences entre une table en plastique et une chaise en bois  ?

Le but du jeu est d’allonger la liste jusqu’à ne plus trouver de différence.

3.Les opposés

On demandera aux enfants de trouver le contraire des mots qu’on leur citera. Il y a aura parfois des hésitations, des erreurs et c’est là encore une belle occasion de travailler sur le vocabulaire et d’échanger des idées en famille. Parfois, certains mots acceptent plusieurs opposés (bon/ mauvais ou méchant; nouveau/ vieux ou ancien… ). On pourra alors essayer de trouver plusieurs mots opposés.

Des exemples : petit/ grand; tôt/tard; solide/ liquide; haut/ bas; propre/ sale; long/ court; pauvre/ riche; géant/ nain; bruyant/ silencieux; gros/ maigre; rapide/ lent…

4.Que fait-on avec ?

Dans ce jeu, on sollicite la logique, la créativité et le vocabulaire. L’idée est de trouver le plus de réponses possibles, en commençant par les plus faciles puis en faisant preuve de plus en plus de créativité.

Par exemple : que fait-on avec la bouche ? que fait-on avec une fourchette ?

On pourrait varier : que fait un oiseau ? que fait le robinet ?

Ou encore poser des vraies questions de pensée divergente : que peut-on faire avec un trombone ? (on pourra aiguiller les enfants sur des réponses créatives avec des réponses inattendues : des boucles d’oreille, un cure dents, un hameçon…)

5.Les catégories

On peut imaginer deux types de jeu à partir des catégories :

  • faire prendre conscience aux enfants de l’existence de catégories pour les plus jeunes

On prononcera trois mots et l’enfant devra trouver à quelle catégorie ils appartiennent (ex : poupée/ balle/ Lego; jaune/ orange/ violet; orange/ pomme/banane; marteau/ tournevis/ scie…)

On pourra faire varier la difficulté en fonction de l’âge des enfants (ex : les classifications d’animaux entre mammifères, reptiles, insectes, mollusques…).

  • trouver l’intrus d’une catégorie

On dira cinq mots dont quatre seulement font partie de la même famille et les enfants doivent trouver l’intrus (ex : chat/ chien/ cheval/ pigeon/ vache; poire/ pomme/ tulipe/ fraise/ cerise; poupée/ lit/ armorie/ table/ fauteuil…)

…………………………………………………………………………………

Source : Tous les enfants sont doués : Un guide pour épanouir les capacités naturelles de votre enfant de Cécile Loupan (éditions Robert Laffont). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Tous les enfants sont doués sur Amazon.

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Claire dit :

    Merci pour les idées. Je ne connaissais que le jeux de « que fait-on avec ».

    Des jeux a utiliser dans la voiture pour le départ de Noël.

  2. Dans le même ordre d’idée, il y a le jeu des associations. On part d’un nom commun et le joueur suivant doit trouver un lien avec le mot précédent. Même ma fille de 5 ans y joue. Si les autres joueurs ne comprennent pas le lien entre les deux mots, il faut pouvoir donner une explication convaincante. Exemple :
    Joueur 1 : livre, joueur 2 : papier, joueur 3 : crayon, joueur 4 : gomme, joueur 1 : dessin, joueur 2 : art, joueur 3 : peinture, etc…. Et on a interdiction de redire un mot déjà dit.
    On peut y jouer des heures…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *