Adultes : 3 étapes d’une transformation émotionnelle (comprendre et parler le langage des émotions)

Adultes : 3 étapes d’une transformation émotionnelle (comprendre et parler le langage des émotions)

Dans son livre L’A.B.C des émotions, Claude Steiner, psychologue clinicien et spécialiste de l’Analyse Transactionnelle, propose une série de techniques pour l’alphabétisation émotionnelle des adultes. Il appelle alphabétisation émotionnelle un savoir-faire qui repose sur la compréhension de nos émotions et de celles des autres, ainsi que sur la connaissance de la meilleure façon de les exprimer pour développer le plus possible notre pouvoir personnel éthique. Elle se compose de trois capacités :

  • comprendre ses émotions,
  • écouter d’autres personnes et entrer en empathie avec leurs émotions,
  • exprimer des émotions de façon productive.

Les émotions sont comprises comme des états corporels fondés sur notre biochimie et affectant nos comportements.

Effectuer notre transformation émotionnelle consiste à ne plus avoir peur des émotions (les nôtres et celles des autres) pour retrouver puissance, énergie et joie de vivre. Pour Claude Steiner, dépasser nos barrières émotionnelles commence et finit par le coeur, par l’expression de l’amour qui vit en nous. Steiner définit l’amour comme l’émotion maîtresse qui pousse les gens à être ensemble, à jouer ensemble et même à travailler ensemble.

Peu de choses sont aussi excitantes que la redécouverte ou l’affinement de l’identité émotionnelle. – Claude Steiner

1ère étape : Ouvrir son cœur 

Le coeur est le siège symbolique de nos émotions. – Claude Steiner

C’est évidemment dans le coeur que nous nous sentons bien lorsque nous sommes heureux, amoureux ou joyeux. C’est là aussi que nous nous sentons mal quand nous sommes tristes, en colère ou que nous avons le coeur brisé.

La première étape d’une transformation émotionnelle est donc de libérer le centre de nos sentiments, de nos impulsions et de nos influences restrictives qui nous empêchent de montrer notre amour les uns pour les autres.

Ouvrir son coeur avec ses proches passer par le fait d’oser démontrer de façon simple son affection. Pour Claude Steiner, nous avons tous besoin de signes de reconnaissance et besoin de savoir comment nous en procurer sans rentrer dans des jeux de pouvoir (chantage, culpabilisation, menace, marchandage, critique…). Les signes de reconnaissance peuvent être physiques (embrassade, caresse, tape dans le dos, baiser, se donner la main…) ou verbaux (compliments, félicitations, remarques positives…).

Ouvrir son coeur passe par des signes de reconnaissance et de gratitude envers soi et envers les autres :

  • donner des signes de reconnaissance
  • demander des signes de reconnaissance
  • accepter des signes de reconnaissance
  • refuser des signes de reconnaissance
  • se donner à soi-même des signes de reconnaissance.

Cependant, cette étape est plus difficile qu’elle n’y paraît à cause de ce que Claude Steiner appelle l’Economie des Signes de reconnaissance. L’Economie des Signes de reconnaissance est un ensemble de règles imposées par la voix critique que nous entendons en nous et qui nous empêche de donner et d’accepter des signes de reconnaissance positifs.

Claude Steiner affirme que la toute première chose à faire avant de se lancer dans une communication émotionnelle authentique, honnête et ouverte est de demander à l’interlocuteur.trice la permission avant de lui manifester des signes de reconnaissance. Cet.te interlocuteur.trice doit avoir un vrai choix et nous devons être prêts à accepter que le moment choisi pour notre déclaration n’est pas approprié et, dans ce cas, être prêts à le remettre à un moment plus opportun :

  • puis-je te dire quelque chose qui me plaît chez toi ?
  • je voulais m’excuser auprès de toi pour ce que j’ai dit tout à l’heure.
  • j’ai été bouleversé.e récemment. Puis-je t’en parler ?

 

2ème étape : Faire l’état des lieux de son paysage émotionnel

Une fois ce travail de base d’ouverture du coeur effectué, nous pouvons faire un tour d’horizon et observer le terrain émotionnel dans lequel nous vivons, c’est-à-dire écouter avec un coeur ouvert et chercher à comprendre les émotions (les nôtres et celles des autres).

Nous pouvons apprendre à savoir exactement ce que nous ressentons, avec quelle force et pourquoi, et prendre alors conscience du flux/ reflux de nos émotions.

Au cours de cette étape,nous remarquons les émotions des autres et percevons comment nos actes influencent leurs sentiments à travers l’acquisitions de nouvelles compétences :

  • accepter une déclaration action/ ressenti,
  • révéler nos pressentiments intuitifs,
  • valider un pressentiment intuitif.

Nous commençons alors à comprendre comment toutes les émotions interagissent et créent parfois de violentes tempêtes émotionnelles qui s’emparent de nous et des autres.

On retrouve dans cette étape des éléments communs au processus de la Communication Non Violente : faire des déclarations action (observation objective)/ ressenti (émotions, sentiments et besoins).

Claude Steiner affirme haut et fort que nous pouvons causer des émotions chez une autre personne et réciproquement. C’est pour cela que la déclaration action/ ressenti est si importante dans le processus d’alphabétisation émotionnelle. Le format en est simple : « Quand tu [action], je ressens [émotions] ». La déclaration action/ ressenti est un outil qui permet d’apprendre ce que les gens ressentent, avec quelle intensité et pourquoi mais aussi comment ces ressentis sont connectés aux actions d’autres personnes.

Dans ce processus, ce qui est important est d’entendre et comprendre, sans se mettre sur la défensive et prendre pour soi les réactions émotionnelles des autres, comment nos actes affectent les sentiments des autres.

Claude Steiner fait la part belle à l’intuition. Il estime qu’au cours du processus d’alphabétisation émotionnelle, il devient possible de sentir les émotions des autres en utilisant l’intuition. Il écrit : « Vous apprendrez à faire part de vos pressentiments intuitifs à autrui et votre intuition s’épanouira en un sens empathique, à mesure que vous validerez la vérité qui se trouve dans ces pressentiments. Ce sens empathique rempli d’amour est le fondement d’un comportement émotionnellement alphabétisé; il nous permet d’affronter des situations émotionnelles difficiles et d’empêcher leur escalade, tout en ouvrant la porte sur des relations plus riches et satisfaisantes. »

 

3ème étape : Assumer ses responsabilités (admettre ses erreurs et réparer avec simplicité)

Apporter des changements réels et durables à des relations endommagées exige que nous assumions nos responsabilités. – Claude Steiner

Ouvrir notre coeur et prendre connaissance du paysage émotionnel environnant ne suffit pas. Claude Steiner nous invite, en cas de conflits, à définir le problème, admettre nos erreurs et nos fautes, présenter des excuses et décider de la façon dont nous allons y remédier.

Malheureusement, peu de gens sont suffisamment compétents émotionnellement pour reconnaître leurs erreurs et présenter des excuses sincères. La plupart des gens ont du mal à admettre, même à eux-mêmes, qu’ils ont commis une erreur… alors de là à demander pardon et prendre des mesures afin de ne pas recommencer !

Cette troisième étape est en lien avec les signes de reconnaissance.

Nous avons besoin d’aimer et d’être aimé et pour obtenir ce dont nous avons besoin, nous sommes capables d’aller jusqu’à des extrémités semblables à celles auxquelles sont prêts les gens qui ont faim de nourriture. – Claude Steiner

En l’absence de signes de reconnaissance, les gens cherchent à s’en procurer en jouant à des jeux psychologiques émotionnels au cours desquels ils sont amenés à endosser des rôles : Persécuteur, Sauveteur et Victime.

Pour aller plus loin à ce sujet : Une clé de l’intelligence émotionnelle : assumer ses responsabilités et savoir réparer les dégâts émotionnels

alphabétisation émotionnelle

………………………………………………………………………………….

Source : L’A.B.C des émotions de Claude Steiner (éditions InterEditions). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander L’A.B.C des émotions sur Amazon ou sur Decitre.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *