Kiki la petite sorcière (ou l’apprentissage de la vie) : un chef d’oeuvre de Miyazaki

Kiki la petite sorcière (ou l’apprentissage de la vie) :  un chef d’oeuvre de Miyazaki

Je vous avais parlé récemment du film Arrietty, le petit monde des chapardeurs de Miyazaki. Je l’avais énormément apprécié, ainsi que ma fille (et oui, oui, j’avais pleuré…).

Du coup, j’ai eu envie de partager d’autres films de Miyazaki avec ma fille. Nous avons depuis regardé Totoro (LE classique incontournable… visionné deux fois dans le même weekend :-)) et Ponyo sur la Falaise.

Hier, nous avons regardé Kiki la petite sorcière et c’est avec plaisir que je vous en parle car il est moins connu que les deux précédents mais gagne vraiment à être plus connu :-).

L’histoire

Chez Kiki, treize ans, on est sorcière de mère en fille. Mais pour avoir droit à ce titre, il faut subir une épreuve initiatique.

Kiki doit quitter les siens pendant un an et leur prouver qu’elle peut vivre en toute indépendance dans une ville de son choix.

Un beau soir, accompagnée de son chat Jiji, après avoir embrassé ses parents et sa grand-mère, elle enfourche son balai et met le cap vers le sud « pour voir la mer »…

Le lendemain, elle atterrit dans une sympathique ville côtière. C’est là qu’elle fera son apprentissage, grâce à Osono, une gentille boulangère qui lui propose un emploi de livreuse…

 

Mon avis

On retrouve dans ce film d’animation des constantes de l’oeuvre de Miyazaki : des paysages naturels magnifiquement représentés, le thème de l’aviation, des héros qui doutent, échouent et qui se relèvent toujours, des personnages bienveillants et chaleureux, une touche d’humour, des animaux espiègles et farceurs mais toujours de fidèles compagnons.

Ce film pourra plaire à toutes les générations. Ma fille de 5,5 ans et moi l’avons adoré et il pourra aussi parler aux adolescents par son thème central : le passage de l’enfance à l’adolescence, la prise de décisions pour donner une orientation à sa vie, les rencontres bonnes et mauvaises, les envies et les doutes, les échecs et les succès.


 

J’ai aimé

– Kiki est une jeune fille forte et attachante. Elle est entreprenante, serviable, cherche à faire le bien autour d’elle et garde le sourire en toute circonstance. Une héroïne moderne en somme :-).

 

– Le chat Jiji est drôle et occupe une place centrale… comme pour montrer qu’on est plus fort à plusieurs.

 

– La première impression de Kiki sur la ville n’est pas forcément bonne. Pourtant, elle décide de rester et d’aller au delà des apparences. Elle finit par y trouver sa place et par s’y plaire. Un bel hommage à la persévérance et à la bienveillance : aller au delà de nos premiers jugements.

 

– Les images sont superbes : la ville aux airs germano-italiens, la mer, la forêt, la boulangerie dont les pains et pâtisseries donnent réellement envie…

 

– Le thème de la prise d’indépendance invite à se poser des questions : sur le départ du cocon familial, sur le choix de la ville de coeur,  sur le choix des amis et du métier, sur la place dans la société, sur l’amour….

………………………………………………………

Kiki la petite sorcière est disponible en magasin, dans votre médiathèque ou sur Internet.

Commander Kiki la petite sorcière sur Amazon. 

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. pluiedetoiles dit :

    Ma fille baigne dans l’univers de Miyazaki depuis un bon moment, et je regarde toujours avec elle, sans me lasser !
    Elle a vu également Le voyage de Chihiro, qui est merveilleux et très riche, et également Le château ambulant …
    On redécouvre des choses à chaque fois, car il y a toujours des nouvelles questions, des nouvelles choses qu’elle remarque …

    • Caroline dit :

      Nous avons regardé Le voyage de Chihiro également et ma fille a eu un peu peur. Elle a préféré Le chateau ambulant (son préféré avec Totoro et Kiki donc 🙂 ).
      Nous aimons beaucoup l’univers de Miyazaki et nous écoutons régulièrement les bandes originales de ses films. Voici le lien vers un concert reprenant de nombreuses musiques et chansons de ses films d’animation: https://youtu.be/X9mGQU7rGGM J’espère que vous l’apprécierez autant que nous 🙂

  1. 5 janvier 2016

    […] Kiki la petite sorcière (ou l’apprentissage de la vie) : un chef d’oeuvre de Miyazaki […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *