Les contes thérapeutiques pour enfants : à quoi ça sert ?

Les contes thérapeutiques pour enfants : c’est quoi ?

Utilisés depuis longtemps dans la médecine traditionnelle orientale, les contes thérapeutiques exposent une situation réelle déplacée dans un contexte imaginaire.

L’avantage des contes thérapeutiques est que les enfants pourront se reconnaître dans le héros ou l’héroïne, tout en ayant l’impression qu’on ne parle pas de lui précisément. Bien que l’histoire parle d’autres enfants, ils pourront se représenter les situations décrites en fonction de leurs propres vécus.

Les contes thérapeutiques sont recommandés pour faire face à des moments difficiles. Ils sont conçus de manière à aider les enfants à traverser les petites et grandes épreuves du quotidien. Ils utilisent souvent des symboles et des métaphores et ne s’adressent pas directement aux fonctions rationnelles, analytiques. Le fait de ne pas privilégier les facultés intellectuelles (analyse de la situation, explications au comportement, répondre aux questions « Pourquoi ? »…) permet de mieux répondre à des questions d’ordre émotionnel.

Les contes thérapeutiques pour enfants : à quoi ça sert ?

Adultes et enfants pourront être touchés par des contes thérapeutiques. L’objectif est que le lecteur d’un conte thérapeutique transforme la manière dont il vit et ressent les événements qui le touchent.

L’intérêt d’un conte thérapeutique consiste en ses capacités à apporter des éléments positifs à l’intérieur d’une situation négative, dans le but de la transmuter. Collection Les contes thérapeutiques – Eyrolles

Chacun y lira une situation dans laquelle il se retrouve : un problème qui se pose, des stratégies inefficaces pour y faire face, une grande détresse. Le conte thérapeutique suggère via les aventures du héros ou de l’héroïne des pistes pour résoudre le problème, pour retrouver un équilibre.

Pour les enfants, ce qui compte est que le héros ou l’héroïne ait réussi à dépasser son problème. Le conte lui apporte la preuve qu’il est toujours possible de puiser dans ses propres ressources.

L’idée n’est pas d’imposer une solution unique. Les contes thérapeutiques sont rédigés de manière à laisser chaque enfant trouver sa solution personnelle. Chacun est libre d’interpréter le problème et sa solution en fonction de sa propre expérience et d’imaginer sa propre stratégie pour faire face à un problème similaire dans sa « vraie » vie d’enfant.

Laissez-le simplement s’imprégner de la confiance en un dénouement heureux rendu possible par le conte. Votre enfant fera le reste. Collection Les contes thérapeutiques – Eyrolles

Jacques Salomé liste ainsi l’intérêt des contes :

  • guérir un symptôme
  • modifier ou transformer une relation vécue comme insatisfaisante ou douloureuse
  • restaurer des liens conflictuels
  • provoquer un changement dans une manière d’être

contes thérapeutiques enfants

Les contes thérapeutiques pour enfants : comment les lire ?

Plusieurs manières sont envisageables en fonction du support choisi :

Contes pour enfants illustrés

La collection Les contes thérapeutiques (Eyrolles) propose des contes illustrés à destination des plus jeunes (dès 4 ans). Le parent peut alors le lire à haute voix en jouant sur le ton de sa voix (plus chaleureuse au moment où le héros trouve sa solution) et sa gestuelle (sourire et geste rassurant qui accompagne la lecture).

Si l’enfant est en âge de lire et en manifeste l’envie, on laissera le livre à disposition, sans le forcer à le lire à un moment donné ni à en faire un compte rendu.

La collection Les contes thérapeutiques (Eyrolles) propose plusieurs titres dans cet objectif (je ne les ai pas tous lus mais j’ai été déçue par celui sur les colères). En voici une sélection (si vous êtes intéressés, je vous invite à bien lire les avis clients car la qualité du contenu varie d’un conte à l’autre).

D’autres contes qui ne se revendiquent pas à proprement parler comme thérapeutiques peuvent avoir le même impact. J’aime beaucoup Un jour encore au sujet de la séparation parent/enfant.

Recueil de contes sans illustration

Il existe des recueils de contes non illustrés. Ceux-ci s’adressent aux parents ou aux enfants plus âgés. Il est possible pour les parents de les lire pour eux-mêmes, de s’en imprégner et de les raconter de tête aux enfants en fonction de leurs demandes et des besoins perçus par les parents. Les contes servent alors de réservoir dans lequel puiser face aux épreuves du quotidien des enfants.

Il est aussi possible de les lire directement aux enfants sans passer par la médiation des illustrations. Ou encore de laisser les plus âgés les lire seuls, à leur rythme, avec la possibilité de « sauter » des pages, de ne pas finir le recueil.

Jacques Salomé propose un recueil de plus de 70 Contes à guérir, contes à grandir qui traite de thèmes divers et variés : la culpabilité, l’abandon, le mensonge, l’amour, la mort… J’ai beaucoup apprécié Le conte d’une fin de vie. C’est l’histoire d’un homme qui n’a pas beaucoup voyagé, mais qui finit par faire 100 fois le tour de la Terre à la fin de sa vie. Comment ? En retrouvant en lui tout ce qu’il avait vécu, les petits riens, les moments fragiles, les instants fugaces, les clins d’œil, les rencontres imprévues.

Dans Papa, maman, écoutez-moi vraiment, Jacques Salomé a également écrit 9 contes pour guérir les blessures des enfants, et notamment :

  • Conte de la petite fille kangourou qui avait un très grand chagrin secret… pour les enfants qui font pipi au lit.
  • Conte de la petite hirondelle qui avait enfermé sa peur dans un gros bouton tout noir… pour les enfants qui ont des symptômes psycho-somatiques, et notamment une petite fille qui avait une verrue énorme l’empêchant de marcher. Cette verrue avait été attrapée à la piscine le jour où elle avait failli se noyer en apprenant à nager…

Sophie Carquain propose elle aussi des recueils de contes pour aider les enfants à grandir et à s’affirmer. Je vous conseille vivement Petites leçons de vie qui propose à la fois des contes philosophiques pour les enfants et des précis de psychologie à destination des parents. J’en ai parlé à plusieurs reprises sur le blog :

7 clés pour consolider l’estime de soi des enfants

Comment aider nos enfants à mieux comprendre les autres ? 

Un autre recueil de Sophie Carquain propose des histoires pour aborder les soucis quotidien des enfants. Petites histoires pour devenir grand : A lire le soir, aborder avec l’enfant ses peurs, ses tracas, ses questions a reçu un prix littéraire en 2005.

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Merci pour cette liste complète! Les contes thérapeutiques sont en fait des séances d’hypnose pour enfant ;-)… dans le même genre, il y a aussi le très bon livre de Lise Bartoli: l’art d’apaiser son enfant avec notamment l’arbre à secret dont je parle ici: http://www.droledemaman.com/un-arbre-pour-que-mon-enfant-ne-soit-plus-peine-par-linjustice/

    • Cel dit :

      Bonjour,
      Pourriez vous l’expliquer en détail comment les comptes sont de l’hypnose pour enfants s’il vous plaît. J’aimerais en savoir plus.
      Avez vous de la documentation scientifique que je puisse consulter à ce sujet s’il vous plaît ? Cela me permettrait d’approfondir mes connaissances. Merci par avance.

      • Caroline dit :

        Bonjour

        merci pour votre message. Je me suis inspirée des écrits de Jacques Salomé et de la collection des contes thérapeutiques d’Eyrolles pour rédiger cet article. Ils ne mentionnent pas spécifiquement cet aspect hypnotique.
        En revanche, il existe un blog d’une maman hypnothérapeute qui écrit elle-même des contes et qui pourrait sûrement vous donner plus de renseignements que moi : http://www.droledemaman.com/

        Bonne journée
        Caroline

  1. 1 août 2015

    […] Les contes thérapeutiques pour enfants : à quoi ça sert ? […]

  2. 28 janvier 2017

    […] Je vous propose une sélection de contes pour apprendre à se connaître et pour affronter petits et gros soucis du quotidien dans cet article : Les contes thérapeutiques pour enfants : à quoi ça sert ?. […]

  3. 28 janvier 2017

    […] contes ont souvent une valeur thérapeutique. L’avantage des contes thérapeutiques est que les enfants pourront se reconnaître dans le héros ou l’héroïne, tout en ayant […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *