3 étapes pour créer une routine des devoirs agréable et efficace

3 étapes pour créer une routine des devoirs agréable et efficace

routine devoirs

Les recherches en psychologie positive ont montré que, si une activité contraignante nous prend plus de 20 secondes de mise en route, il y a peu de chance que nous nous y mettions. C’est pour cette raison que Audrey Akoun et Isabelle Pailleau, autrices de Apprendre autrement avec la pédagogie positive, nous incitent à mettre en place une routine des devoirs pour les enfants afin de faciliter la mise aux devoirs dans la bonne humeur.

Etape 1 : Générer un état d’esprit positif

Il est intéressant d’installer un rituel de début. Cela peut par exemple prendre la forme d’une mini séance de relaxation ou de méditation pour aider l’enfant à se débarrasser des tensions accumulées pendant la journée.

Cette séance peut être suivie par une météo intérieur personnelle : comment l’enfant se sent-il ? Le soleil correspond à la joie, la pluie à la tristesse, l’orage à la colère, les nuages à la peur/ au stress. Cela donnera l’occasion à l’enfant de nommer ses émotions : si la météo est au beau fixe, cela fera un beau levier pour s’y mettre et si la météo est mauvaise, cela permettra de décharger les émotions désagréables pour laisser place au calme. Cela peut passer par un temps de dialogue où l’adulte pratiquera l’écoute active en accueillant les problèmes de l’enfant sans le juger ou même chercher à le rassurer.

météo personnelle enfants

Une autre manière de débuter la séance peut passer par le coloriage d’un mandala et quelques minutes de gribouillage. Ils aideront à la concentration.

La préparation aux devoirs peut également passer par le corps : quelques étirements et/ou postures de yoga.

postures yoga concentration

Etape 2 : Baliser ensemble la séance des devoirs (matières, objectifs, durée)

L’utilisation du Mind Map peut être utile dans ce travail préparatoire. A partir du cahier de texte, il suffira de réaliser à la main une carte mentale en dessinant une branche par matière. Pour chaque matière, il s’agira de déterminer l’objectif de la séquence (ex : mémoriser une leçon sur l’imparfait des verbes du 1° groupe) et les attendus (ex : savoir conjuguer parfaitement plusieurs verbes sans aide). Ces attendus peuvent prendre la forme d’exercices de mise en pratique que l’enfant inventera ou demandera aux parents d’inventer. Relire une leçon ne suffit pas pour apprendre et mémoriser !

mindmap devoirs

Pour chaque branche, on pourra demander à l’enfant à combien de temps il évalue chaque séquence. Le mieux est de découper en petits morceaux les séquences les plus grosses et de prévoir des temps de pause (5 minutes toutes les 20 à 25 minutes).

L’enfant choisira par quoi il veut commencer. Un chronomètre ou un Time Timer permet de donner corps à la durée prévue.

Etape 3 : Inviter l’enfant à s’auto évaluer

Quand l’enfant a terminé les différentes séquences, il peut s’auto évaluer sur le temps passé et sur le contenu. Avait-il bien estimé le temps dont il aurait besoin ? Pour les contenus, il peut s’auto corriger avec la leçon.

En tant qu’adulte, on peut lui poser des questions en utilisant des questions ouvertes : qu’est-ce qui était facile/ difficile ? qu’est-ce qui est acquis ? qu’est-ce qui demande approfondissement ? sur quels sujets a-t-il besoin éventuellement d’aide ?

………………………………………………………………………………………………………

Source : Mes leçons de maths : 50 cartes mentales de Stéphanie Eleaume Lachaud, Isabelle Pailleau et Audrey Akoun (éditions Eyrolles).

Commander Mes leçons de maths : 50 cartes mentales sur Amazon ou sur Decitre.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *