Scrapbooking avec les enfants : activité manuelle, créative et ludique

Nous nous sommes mises récemment au scrapbooking avec ma fille et nous y trouvons beaucoup de plaisir. Nous avons acheté la boîte Scrapbox de la marque Toga chez Cultura. Nous créons soit en binôme, soit chacune de notre côté. Je l’aide encore, notamment pour le découpage de certaines formes compliquées, mais je la laisse libre de choisir, coller et disposer les éléments de sa création comme elle le souhaite.

A la base, ma fille a sorti la boîte de scrapbooking  aujourd’hui car cela lui faisait envie. C’est en commençant à choisir les photos que je lui ai proposé de créer pour ses grands-mères. Nous sommes donc parties sur trois créations qui seront offertes comme cadeaux pour la fête des grands-mères : une que j’ai réalisée de A à Z, une autre que nous avons faite en binôme et une dernière qu’elle a faite elle-même sans mon aide (pour son arrière grand mère). Nous avons en plus passé un bon moment à regarder, commenter et choisir les photos.

Voici nos productions du jour 🙂 :

scrapbooking enfant

Les atouts du scrapbooking avec les enfants

  • Le plaisir d’une oeuvre personnelle et du travail manuel

Le résultat final est leur oeuvre, le fruit de leurs idées et de leur travail manuel. Travailler sur des objets, sur du concret, sur du travail artistique permet aux enfants de ressentir la fierté du : « C’est moi qui l’ai fait et tout le monde peut le voir, peut l’apprécier ! » .

  • La créativité

Le scrapbooking invite à se poser de nombreuses questions : quel thème je vais aborder ? pour quoi ? qu’est-ce que je veux montrer, raconter ? quelles photos choisir ? quels accessoires pour les mettre en valeur ? comment je vais agencer ces différents éléments ? Même si l’enfant ne se les pose pas toutes ni dans cet ordre et que l’adulte le guide, il devra tout de même faire le travail de sélection ;

    • des photos,
    • des formes des pochoirs,
    • de la mise en page,
    • des éléments de décoration,
    • des messages via des lettres (écrites ou en gommette).
  • La motricité fine

Le scrapbooking nécessite non seulement une activité intellectuelle mais demande aussi un travail habile des mains :

    • jongler avec les différentes matières (photo, papier, tissu, bouton, paillettes…)
    • utiliser les pochoirs pour tracer les contours à découper,
    • couper les photos et les feuilles décoratives avec les ciseaux,
    • coller les différentes parties de la page en respectant les effets voulus (vague, puzzle, coeur…)
    • se servir du tampon encreur sans que ça « bave »
    • coller les gommettes ou stickers selon un agencement précis (écrire un prénom, une date, des mots ou une phrase, représenter une forme, décorer sans superposer ou justement en superposant…)

scrapbooking enfant

  • Le plaisir de travailler au service d’un projet

L’enfant éprouvera beaucoup de joie à créer avec un objectif précis :

    • offrir sa création à quelqu’un,
    • l’afficher dans sa chambre,
    • la mettre dans un album dédié.

Le désir et le plaisir de faire naissent avec l’objectif, d’autant plus si l’enfant est encouragé en cours de création et qu’il reçoit un accueil enthousiaste de son travail. Je ne doute pas que ce soit le cas des grands-mères de ma fille ;-).

Des livre pour commencer et s’inspirer

Scrapbooking : Albums, cartes et carnets est un livre idéal pour commencer même pour les personnes avec un a priori sur le scrapbooking. Le temps de réalisation, le niveau de difficulté ainsi que les outils et accessoires nécessaires sont précisés pour chaque modèle. Les étapes de réalisation sont illustrées par des photos.

Le grand livre du Scrapbooking est quant à lui plutôt destiné aux personnes ayant déjà pratiqué le scrapbooking mais qui sont à la recherche d’inspiration. Il offre en plus 24 pages de décors à détacher (alphabets, frises, encadrements, ornements thématiques). Ce livre se veut un « aide-mémoire incontournable autant qu’une source inépuisable d’inspiration. »


Le scrap pour les enfants pour initier les enfants au scrapbooking à partir de 6/7 ans. Album illustré avec de nombreuses réalisations faites par 29 scrappeurs et scrappeuses de talent, de 4 à 14 ans.

Dictionnaire du scrapbooking : pour que les débutant(e)s et les expérimenté(e)s maîtrisent tous les termes anglais du scrapbooking.

Des kits à compléter et à utiliser selon l’envie

Une version complète, idéale pour enfants et parents

Eco Kit Scrapbook est un kit de scrapbooking complet de 380 pièces comprenant des ciseaux, de la colle, des boutons, des crayons et tous les accessoires nécessaires (pochoir, stickers, gommettes, papier décoratif).

Une version un peu moins chère moins moins complète

Mon Kit de Scrapbooking – Artémio est un kit de scrapbooking proposant du papier décoratif, un album, des gommettes et des stickers mais pas les outils (pochoirs, ciseaux ou colle).

Une version beaucoup moins coûteuse et minimaliste

Panodia – Panodia kit de pages et accessoires scrapbooking Presto Enfants propose du papier décoratif, des stickers, gommettes, lettres et pochoirs mais pas l’album pour conserver les créations.

Pour notre part, nous avons opté pour le coffret de la marque Toga mais nous l’avions trouvé en soldes l’été dernier chez Cultura et je n’ai pas réussi à le retrouver, que ce soit sur Internet ou en magasin. Le coffret contient un album, des feuilles de coloris et motifs différents, un ciseau cranté, des gommettes, des pochoirs, de la colle et des tampons. Quoiqu’il en soit, je vous recommande cette marque d’activités créatives et ludiques (vous pouvez consulter le site web de la marque : www.toga-shop.com).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *