Comportements difficiles des enfants : “Quand vous avez tout tenté sans succès, essayer de recourir à la vérité” (Jesper Juul)

comportements difficiles des enfants

Un enfant qui dirige la famille, qui dicte l’ambiance si bien que les parents en viennent à redouter les temps passés ensemble de peur des crises est probablement en souffrance. Il se peut qu’un événement douloureux l’ait fait dévier de sa voie (divorce des parents, décès dans la famille, naissance d’un cadet…) et il n’arrive pas à retrouver son chemin. Les parents et autres adultes autour de cet enfant peuvent faire de leur mieux avec des bonnes intentions pour restaurer le lien et, en même temps, se sentir découragés et impuissants face aux comportements difficiles récurrents.

Jesper Juul, thérapeute danois, conseille de recourir à la vérité plutôt qu’aux punitions, au chantage ou encore aux récompenses. Ces enfants n’ont pas besoin de plus de discipline mais d’être compris et pris au sérieux.

Parler à l’enfant avec vérité va différer d’une famille à l’autre mais peut ressembler à quelque chose comme cela :

“Pendant tout ce temps, nous avons essayé de faire en sorte que tu te sentes bien. Nous voyons bien que nous n’y sommes pas arrivés (il s’agit de reconnaître la responsabilité des adultes dans la qualité de la relation parents/ enfants). La situation te semble aussi difficile qu’à nous et nous avons envie que cela change. Pour y arriver, nous avons besoin de ton aide. Serais-tu prêt à nous dire ce que nous faisons de travers et comment nous pouvons améliorer les choses.”

Un discours de ce type donne à l’enfant le sentiment qu’il est pris au sérieux et que ses émotions difficiles sont légitimes et acceptées. Les mots seront choisis de manière à ne pas rendre l’enfant responsable de la qualité de la relation mais à laisser du temps et de l’espace pour l’expression personnelle en toute sécurité (l’enfant risque d’exprimer de la colère et de la tristesse contre ses parents s’il s’est senti délaissé ou maltraité). Au départ, l’enfant ne dira probablement pas grand chose mais, si les parents restent ouverts et chaleureux dans le temps, l’enfant s’apaisera et pourra proposer des éléments (peut-être pas le jour de la discussion et peut-être pas avec des mots mais avec des tentatives de rapprochement physique ou des amorces de jeu). Pour la réussite de ce processus, il est important que les parents renoncent aux jeux de pouvoir (pas de leçon de morale ou de remontrance, pas de menace ou de punition, pas de recadrage des émotions de l’enfant en les minimisant). Un enfant qui se sent pris au sérieux, dont les émotions complexes sont vues et reconnues, n’a plus besoin de lutter pour se sentir exister et protéger sa dignité.

……………………………………………………..

Source : 4 valeurs pour réinventer l’éducation de Jesper Juul (éditions Poche Marabout). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander 4 valeurs pour réinventer l’éducation sur Amazon, sur Decitre, sur Cultura ou sur la Fnac