Sudbury : à la découverte d’une école pas comme les autres

On a tous cette impression que si on ne nous dit pas ce qu’il faut faire et apprendre et comment l’apprendre, alors on n’apprendra rien. Mais on apprend partout et tout le temps. On apprend plus qu’on ne le pense.

On s’est tous laissé convaincre par un mythe : le mythe est que si on va à l’école et qu’on a des bonnes notes, et puis qu’on va à l’université et qu’on a là encore des bonnes notes, on est sûr de réussir sa vie.

Les enfants et adolescents doivent trouver eux-mêmes ce qu’ils veulent faire et c’est quelque chose que personne ne peut faire à leur place.

Qu’est-ce qu’il y a de plus important qu’être soi-même ?

Les choses qui me faisaient peur au sujet de l’école au départ sont devenues les choses que je vois aujourd’hui comme d’énormes points forts.

C’est beau ce qui se passe ici.

 

Merci à Antoine Guenet de L’Ecole Autonome de Bruxelles pour la traduction et la publication de cette vidéo de la Sudbury Valley School.

Retrouvez les projets francophones d’écoles démocratiques sur le modèle de la Sudbury Valley School ici.

 

>>>Pour aller plus loin dans la compréhension des apprentissages libres et autonomes tels que prônés dans les écoles démocratiques, je vous propose ces quelques ressources :

Apprendre, c’est quoi ?… apprendre, mais comment et pourquoi ? 

Les 6 conditions d’un apprentissage efficace selon Peter Gray

Le jeu et le libre choix, une pédagogie naturelle ?