15 petits jeux pour favoriser l’apprentissage de la lecture

Ces jeux peuvent être utilisés pour compléter de façon ludique l’apprentissage de la lecture.

 

1. Distribuer un bout de papier sur lequel on aura écrit ou imprimé une courte phrase avec seulement des graphèmes connus de l’enfant. L’enfant lit la phrase (à haute voix ou à voix basse selon sa préférence), retourne le papier et dit la phrase de mémoire. Ce jeu a deux objectifs : diminuer l’appréhension de la lecture et développer la mémoire de travail.

 

2. Ecrire ou imprimer des verbes ou des phrases incitant à l’action sur des bouts de papier, toujours en fonction des graphèmes connus . L’enfant pioche au hasard un papier et doit effectuer l’action (par exemple, crie, marche, chante, tire la table, pousse le canapé, coupe une banane, apporte un stylo rouge…).

On peut également poser des questions : quelle est la couleur du pull de maman ? qui est à la salle de bain ? comment vas-tu ?…

 

3. Jouer à “dessiner, c’est gagné !” : l’enfant lit une consigne, un mot ou une expression qu’il fera deviner aux autres par le dessin.

 

4. Ecrire des petits messages d’encouragement, d’amour ou de vie quotidienne puis les glisser sous l’oreiller, dans la trousse, dans la poche du manteau dans l’enfant… ou faire livrer les messages par un envoyé spécial (je connais une maman qui fait passer des petits mots comme “à table !” à son fils de 7 ans par sa petite soeur de 2 ans qui est toute contente de faire la messagère !).

 

5. Pratiquer la lecture à deux voix : l’adulte et l’enfant lisent ensemble.

 

6. Pratiquer la lecture alternée : l’adulte lit un mot, une phrase ou un paragraphe puis c’est au tour de l’enfant et ainsi de suite.

 

7. Jouer à faire des paires : on propose 3 mots écrits sur des bouts de papier. Parmi eux se trouve un intrus. L’enfant doit lire les mots puis mettre en paire les deux mots de la même famille ou qui ont un sens commun (par exemple, dent, dentiste, canard/ érable, platane, sylo…).

 

8. Les cartes de nomenclatures (ou cartes classifiées) : les cartes de nomenclature (ou classifiées) se présentent en trois parties avec une image seule, le nom qui la décrit seul, l’image et son nom sur la même carte.

Pour des activités de lecture, on peut proposer à l’enfant de lire les étiquettes et de les associer aux images. Les cartes renseignées (image + nom) serviront d’auto correction.

Un exemple de ces cartes que j’ai présentées sur le blog (inspirées par la pédagogie Montessori) :

mon imagier Montessori

 

9. Le jeu Tam Tam Safari (vendu dans le commerce) : un jeu de lecture et de rapidité pour les lecteurs débutants. A découvrir en cliquant sur l’image :

tam tam jeu de lecture

 

10. Le jeu du pendu : la lecture (décodage) et l’écriture (encodage) sont complémentaires. Le jeu du pendu met l’accent sur l’encodage.

Un joueur choisit dans sa tête un mot dont il n’indique que le nom de lettres sous la forme de tirets sur un tableau ou une feuille. L’enfant doit découvrir le mot choisi par l’autre joueur. Pour cela, il dit à voix haute une lettre qu’il pense être présente dans le mot. Si la lettre est présente, elle est notée à la place qu’elle occupe dans le mot. Si la lettre n’est pas présente dans le mot, le joueur qui a choisi le mot dessine un des éléments de la potence du pendu.

Si l’enfant devine le mot avant que la potence ne soit entièrement dessiné, il a gagné. Le nombre de coups varie souvent de 8 à 10.

Il existe de nombreuses possibilités de jouer au pendu en ligne.

Vous pouvez tout à fait remplacer le pendu par un dessin en 8 ou 10 éléments pour une version non violente de ce classique :).

 

11. Jeu de la lettre en folie : les joueurs forment un cercle. Le premier joueur prononce à voix haute une lettre. Son voisin de droite dit à voix haute une deuxième lettre en pensant à un mot et ainsi de suite jusqu’à former un mot. Après un premier tour complet, un joueur pourra annoncer le mot formé avec l’ajout de sa lettre.

Par exemple, à 3 joueurs, au premier tour, le premier joueur annonce b, le deuxième a, le troisième s; au deuxième tour, le premier annonce s, le deuxième annonce e et prononce le mot “basse”. Le troisième joueur commencera le premier tour de la manche suivante.

 

12. Jeu du devine tête : chaque joueur écrit le nom d’un personnage célèbre sur un Post It et le colle sur le front d’un autre joueur. Chaque joueur ignore ce qui est écrit sur son propre Post It et pose des questions aux autres pour essayer d’identifier ce qui est écrit sur son front.

 

13. Lire plusieurs fois un même texte en se chronométrant. L’idée est de relire plusieurs fois un même texte en allant de plus en plus vite, pour améliorer la fluidité, tout en conservant une bonne articulation et en ne cherchant pas à se souvenir des mots mais bien à les lire.

 

14. Le jeu Twist Délire (vendu dans le commerce) : un jeu de rapidité qui permet de lire et réviser l’orthographe en s’amusant. A découvrir en cliquant sur l’image :

jeu de lecture twist délire

 

15. Le jeu des 7 familles  de la lecture (en téléchargement gratuit sur le blog)

famille O jeu de cartes sons lecture

 

 

 

…………………………………………………

Ces jeux sont en partie inspirés par le livre du Dr Anne Gramond “J’aide mon enfant à faire ses devoirs”.

j'aide mon enfant à faire ses devoirs