3 livres pour aborder la mort avec les enfants

parler mort aux enfants1.La vie, la mort : une approche philosophique

La vie, la mort (de la collection Mes p’tites Questions) répond aux questions que les 6-8 ans se posent sur la vie et la mort. À l’âge où la notion d’irréversibilité commence à être comprise, ce livre pourra accompagner les questionnements de l’enfant. Il pourra aussi aider les adultes à trouver des mots justes et adaptés à la compréhension des enfants.

Dans La vie, la mort, des aspects aussi bien religieux, philosophiques, biologiques ou encore psychologiques sont abordés sans chercher à imposer une manière de penser mais en exposant la pluralité des croyances : chacun pourra compléter avec ses propres croyances, questionner son enfant sur ce que lui-même pense ou ressent.

L’auteur répond sans détours avec des mots simples mais réalistes aux questions suivantes :

Pourquoi la vie et la mort ne vont-elles pas l’une sans l’autre ?

Pourquoi est-on triste quand quelqu’un meurt ?

Est-ce qu’on va au ciel quand on meurt ?

livre mort enfants

Comment mes parents m’ont-ils transmis la vie ?

Est-ce que les morts peuvent nous entendre ?

Commander La vie, la mort (éditions Milan) sur Amazon.

 

 

parler mort enfants2.A quoi ça sert de vivre si on meurt à la fin ? : un livre sur la vie

Emmanuelle Piquet, psychologue et auteur du livre A quoi ça sert de vivre si on meurt à la fin ?, explique que ce n’est pas la question de l’enfant sur la mort qui pose problème mais les réponses maladroites souvent teintées d’angoisse des parents ou carrément l’élucidation de la question.

Dire à un enfant  “Ne t’inquiète pas, tu ne vas pas mourir tout de suite. Et moi non plus.” peut donner l’impression à l’enfant qu’on ne lui dit pas toute la vérité et que la mort est encore plus grave que ce qu’il pensait.

Le livre “A quoi ça sert de vivre si on meurt à la fin ?” peut servir de support pour entendre et accompagner les questions des enfants autour de la mort (à partir de 4 ans) :

Je comprends que tu te préoccupes de la mort, c’est un sujet important et inquiétant car on n’a pas de prise dessus. On n’y peut rien et on ne sait pas quand ça va arriver.

Cet album est donc un livre sur la vie : qu’est-ce qu’on fait en attendant la mort ?

Il part de la question de l’héroïne : A quoi ça sert de vivre si on meurt à la fin ?. Pour y répondre, elle convie tous ses amis et sa famille : sa maman, son ami Benoît, sa petite soeur Zoé, son cousin gothique… Chacun y répond à sa manière, avec son point de vue, en fonction de son univers.

« Ça sert à faire des câlins » dit maman

« Ça sert à grimper tout en haut d’un cerisier » dit Benoît

livre enfant mort a quoi ça sert de vivre si on meurt à la fin

Ce livre peut être l’occasion de parler de la mort en général, d’expliquer que tous les êtres vivants meurent, que ce sujet est inquiétant car on n’y peut rien et qu’on ne sait pas quand cela va arriver. Mais qu’en attendant, la vie est remplie de surprises, de câlins, d’aventures et d’expériences. Que c’est pour cela qu’il est important d’accueillir et de savourer tous les petits bonheurs de la vie. Et surtout que les personnes qu’on a aimées et qui nous ont aimés seront toujours dans notre cœur comme une boîte à soleil.

Commander A quoi ça sert de vivre si on meurt à la fin ? (éditions Sarbacane) sur Amazon.

 

 

ou va t on quand on disparait3. Où va-t-on quand on disparait ? : petites et grandes réflexions poétiques et terre à terre sur la mort

Où va-t-on quand on disparait ? est un livre sur la mort pas tout à fait comme les autres. Il aborde le thème de la disparition et de la mort très subtilement, d’un point de vue philosophique et, en même temps, terre à terre.  On y parle de chaussettes qui disparaissent , du soleil, du bruit, des pierres érodées par le vent et la pluie… (dès 4 ans)

Une vision à la fois globale et apaisante de la disparition : chacun se fait une idée différente sur l’endroit où nous allons quand nous disparaissons. Les chaussettes, par exemple, où est-ce qu’elles vont quand elles disparaissent ? Et les flaques d’eau ? Et les nuages, où vont-ils ? Et le soleil ? Et la neige ? Et le bruit, où va-t-il quand il disparaît ? Et nous, où allons-nous quand nous disparaissons ?

Heureusement (ou malheureusement je ne sais pas) nous ne sommes pas les seuls à disparaître. Il arrive la même chose à tout ce qu’il y a dans le monde. Le soleil, les nuages, les feuilles, et même les vacances, sont toujours en train de commencer et de finir, d’apparaître et de disparaître.

Les pierres par exemple mettent beaucoup de temps à disparaître. Il faut que le vent vienne leur dire sans arrêt : « Tu ne peux pas rester ici pour toujours… »

ù va t on quand on disparait

Commander Où va-t-on quand on disparait ? (éditions Notari) sur Amazon.

…………………………………………………………………………………………