Être et reconnaitre une personne émotionnellement mature pour des relations gratifiantes (et non pas épuisantes)

personne émotionnellement mature

Dans son livre Se construire avec des parents immatures, Lindsay Gibson fournit des pistes pour aider à identifier des personnes émotionnellement matures (et pour nous situer nous-mêmes sur le continuum allant de l’immaturité émotionnelle à la maturité). Il est agréable de passer du temps en présence d’une personne émotionnellement mature et être une personne émotionnellement mature n’est pas être tout le temps heureux mais plutôt être agréable à côtoyer. L’idée n’est pas de classer les gens entre “bons” et “mauvais” mais plutôt d’envisager les caractéristiques que nous pouvons cultiver et vers lesquelles tendre pour des relations mutuellement enrichissantes, gratifiantes et respectueuses.

Une personne émotionnellement mature est réaliste.

Une personne émotionnellement mature fait face à la réalité et l’accepte telle qu’elle est, sans résignation fataliste mais avec réalisme. Elle voit les problèmes et tente de les résoudre (plutôt que se focaliser sur la manière dont les choses devraient être ou sur ce que les autres auraient dû faire). Elle ne prend pas les choses personnellement, ne s’offense pas pour un rien et est capable de rire d’elle-même. 

De plus, une personne émotionnellement mature est capable de réfléchir en comprenant le point de vue de l’autre, en envisageant les choses sous un angle différent, mais sans se couper des messages portés par ses émotions. Une personne émotionnellement mature accueille les changements et les déceptions comme faisant partie de la vie. Elle accepte ses émotions ainsi que celles des autres et elle recherche d’autres moyens de gratification en cas de déception, d’autres stratégies pour satisfaire ses besoins. 

Une personne émotionnellement mature est fiable.

Une personne émotionnellement mature possède un sens du soi bien intégré, une estime de soi saine. Sa constance fait d’elle une personne fiable et, par conséquent, de confiance.  

L’individu émotionnellement mature sait bien qu’il peut arriver à tout le monde de commettre un impair. Si vous expliquez que vous regrettez ce que vous avez dit, il n’insiste pas pour disséquer vos paroles afin de déceler quelques travers négatifs à son égard. Il est capable de considérer une bourde comme une simple erreur et non un signe de rejet. – Lindsay Gibson

Une personne émotionnellement mature est respectueuse.

Une personne émotionnellement mature traite les autres avec respect et fait attention aux autres avec une conscience de l’individualité d’autrui (goûts différents, pensées différentes, croyances différentes…). Elle tient compte des limites de chacun en cherchant la connexion et l’intimité (plutôt que l’intrusion et la transparence).

Dans une relation, une preuve de courtoisie et de respect des limites consiste à ne pas dire à son conjoint ou à ses amis ce qu’ils devraient ressentir ou penser. […] La personne mature vous dira peut-être ce qu’elle pense de ce que vous avez fait, mais elle ne prétendra pas vous connaître mieux que vous ne vous connaissez vous-même. – Lindsay Gibson

Une personne émotionnellement mature pratique l’échange réciproque.

Une personne émotionnellement mature accorde de l’importance l’équité et à la réciprocité. Elle aide volontiers mais demande aussi à recevoir de l’attention et de l’aide quand elle en a elle-même besoin. Elle ne laisse pas un déséquilibre entre don et contre-don s’installer à long terme. 

L’échange réciproque passe également par l’ouverture aux idées d’autrui et par le compromis. Une personne émotionnellement mature accepte d’être influencée.

Lorsque vous trouvez un compromis avec une personne émotionnellement mature, vous n’avez pas l’impression d’être floué; chacun se sent satisfait. […] Le compromis n’est pas un sacrifice mutuel, mais un équilibre des désirs. Un bon compromis permet à chacun de se dire qu’il a suffisamment de ce qu’il souhaitait. – Lindsay Gibson

Une personne émotionnellement mature sait réguler ses émotions.

Une personne émotionnellement mature ne s’octroie pas tous les droits en les justifiant par ses émotions (par exemple en faisant du chantage affectif). Elle a une estime de soi suffisamment solide pour prendre l’initiative de mettre un terme au conflit plutôt que bouder, s’isoler, attaquer ou encore humilier. Une personne émotionnellement mature peut toutefois avoir besoin d’un peu de temps pour se calmer avant d’être capable de discuter. Elle ne (se) ment pas, ose s’excuser et cherche à réparer la relation; elle réfléchit sur ses actes et considère les erreurs comme des occasions d’apprendre et de progresser. Elle ne se défile pas devant les émotions difficiles de l’autre et ne dit jamais à quelqu’un que ce n’est pas grave, qu’il devrait rester positif ou qu’il sur-réagit. Elle n’a pas peur de la colère, de la tristesse ou de la peur d’autrui mais sait que ces émotions portent des messages sur les besoins, les motivations et les valeurs d’autrui.

Les personnes matures trouvent désagréable de demeurer dans un état de colère durable, si bien qu’elles trouvent rapidement un moyen de s’en sortir. Les gens moins matures, en revanche, ont plutôt tendance à alimenter leur colère et à agir comme si la réalité devait s’adapter à eux. – Lindsay Gibson

Une personne émotionnellement mature prend l’autre au sérieux.

L’empathie et la qualité de l’écoute d’une personne émotionnellement mature font sentir autrui en sécurité. Autrui a en effet l’impression d’être réellement rejoint, écouté, entendu et compris.

Quand une personne émotionnellement mature vous trouve intéressant, elle montre de la curiosité à votre égard. Elle apprécie d’entendre votre histoire et d’apprendre à vous connaître. Elle se souvient de ce que vous lui avez dit et est susceptible de rappeler ces informations lors d’une nouvelle conversation. Elle aime votre individualité et est intriguée par ce qui vous distingue d’elle. […] Dans un tel climat d’intérêt et d’acceptation, vous sentez que vous pouvez être totalement vous-même. – Lindsay Gibson

Une personne émotionnellement mature sait rire (y compris d’elle-même).

Une personne émotionnellement mature possède un bon sens de l’humour et l’utilise à bon escient pour renforcer les liens avec les autres. A l’inverse, les personnes émotionnellement immatures imposent l’humour aux autres, et continuent à faire des blagues même quand les autres expriment qu’elles ne sont pas drôles. Elles ont tendance à rire aux dépends des autres en se moquant (ce qui leur permet de gonfler leur égo puisque les autres sont rabaissés). Le sarcasme et l’ironie utilisés avec outrance sont la marque d’individus fermés, craignant la proximité émotionnelle et cherchant à se protéger en se concentrant sur le négatif.

Une personne émotionnellement mature va plutôt alléger la tension en instillant un peu de gaieté et utilise l’humour comme une forme de jeu égalitaire. 

 

Avec ces éléments en tête, nous pouvons cheminer vers de nouvelles habitudes relationnelles pour des relations authentiques et satisfaisantes, à la fois en s’entourant de personnes avec une maturité émotionnelle qu’on estimera suffisante, en cultivant notre propre maturité émotionnelle et en élevant nos enfants dans cette optique.

……………………….

Source : Se construire avec des parents immatures de Lindsay Gibson (éditions Leduc). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Commander Se construire avec des parents immatures sur Amazon, sur Decitre ou sur Cultura.